in

Volvo Laplander (1969). Freebooter difficile. 

Volvo Laplander (1969)

«La chasse à la Laponie verte» s'est achevée avec succès l'année dernière lorsque Peter a découvert cette Volvo Laplander Valp L 3314 spéciale. La recherche d'un type idiosyncratique, un puissant véhicule tout-terrain, est arrivée à un véhicule militaire construit pour l'armée suédoise qui a plus de 50 ans. 


Par: Dirk de Jong

Bien sûr, pas une voiture pour les bons citoyens. Mais pour les freebooters durs, qui se sentent chez eux sur des terrains difficiles avec des trous profonds dans le sable et surtout sur des chemins boueux. Bien que cette Volvo repose également sur des bases plus solides.

Uniforme militaire 

Le Volvo Laplander est un modèle que vous ne trouverez pas facilement aux Pays-Bas. Dans sa vie professionnelle, il portait une tenue militaire suédoise. Le camouflage vert a été conservé. Sur terrain accidenté, c'est juste une voiture robuste, haute sur les gros pneus, avec un profil impressionnant, et bien sûr une apparence robuste et forte. 

La sensation de chaleur 

Le sentiment de posséder un moyen de transport aussi exclusif est difficile à exprimer. Selon les propriétaires Peter et Ellen, c'est une façon de vivre la passion. (Avec une pointe d'obsession, s'il vous plaît.) Conduire cette Volvo lui donne un certain charme et c'est - comme la plupart des passionnés en conviennent - un moyen de transport particulièrement tentant. 

Sens du style 

Peter a le sens du style lorsqu'il s'agit de classiques. Sa collection comprend divers classiques. Toutes les voitures qui ont autrefois été la fierté de quelqu'un. Et que le sentiment de fierté est toujours causé par la possession. 

Quatre classiques spéciaux

Il y en a un comme ça Citroën HY de 1957, construit comme une voiture funéraire, mais plus tard équipé de bancs pour une utilisation comme autobus scolaire. Il y en a aussi un dans l'original non restauré Citroën AZL de 957. Avec embrayage automatique pour la première vitesse avant et arrière. Et un Citroën Traction de 1953, également 100% d'origine. Cela sent merveilleusement le moisi, mais aussi le parfum d'origine. 

Lire aussi:
- Entrepreneur UMM (1985). Le véhicule tout-terrain original de Johan Mulder
- UAZ 452. Pas rétro, mais réel
- Haflinger, petit mais courageux
- 100 ans Citroën. L'histoire de la voiture de société. Première partie
- Le DAF YA-66: Une sorte de Méhari ou de Trabant Kübel?

3 Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

L'adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués * *

BSA Sunbeam et Triumph Tigresse. Un chaton grincheux

Audi 80 L.

Audi 80 L. Préservation historique avec une touche espiègle