in

Nutte Sportster Ironhead

Sportster
Cher amant classique

Profitez d'histoires quotidiennes gratuites sur les voitures anciennes dans votre e-mail et inscrivez-vous gratuitement. 

Ironheads sont la première génération de Sportsters. La Harley-Davidson Sportster est une gamme de motos produite en permanence par Harley-Davidson depuis 1957. Et avec ce temps de production, il est seulement comparable à celui de la BMW R71, qui a évolué pour le russe M72 et le chinois CJ750. Mais cela a pris soixante ans et trois pays.


Compétition pour les jumeaux britanniques

Les modèles Sportster sont indiqués par les lettres «XL». Le premier Sportster de 1957 possédait de nombreuses pièces du KH, notamment le cadre, les garde-boues, le grand réservoir et la suspension avant.

Dans 1952, les prédécesseurs du Sportster, les motos Model K Sport et Sport Solo ont été introduites. Ces modèles K, KK, KH et KHK de 1952 à 1956 avaient un moteur à soupape latérale (à tête plate), tandis que les modèles plus récents du XL Sportster étaient des soupapes à tête.

Les Sportsters sont bien sûr propulsés par le moteur bicylindre 45 ° V à quatre temps de Harley, avec les deux bielles de la conception «fourchette et couteau» fonctionnant sur un bigend commun. Le moteur Sportster d'origine était le moteur Ironhead, qui a été remplacé en 1986 par le moteur Evolution. Le moteur a été monté sur le châssis de 1957 à «acier sur acier» de l'année modèle 2003 incluse. Bien que cette approche économise du poids, elle garantit une agréable transmission directe / très gênante des vibrations du moteur au cadre. Les athlètes de 2004 utilisent des blocs montés dans des caoutchoucs. Les blocs Evo étaient bons. Les blocs d'Ironhead ont mauvaise réputation.

Et ces Ironheads?

Ils ne valent rien deux fois depuis longtemps. Et ils avaient une réputation horrible. Ils étaient toujours moins chers que les BigTwins et donc - certainement aux États-Unis - sont tombés entre les mains de personnes qui n'avaient pas l'argent pour acheter une grosse Harley, mais qui voulaient tout de même conduire Harley. Ajoutez à cela le fait que le monde Harley est terrorisé depuis l’année par des handicapés mentaux qui se sont déclarés spécialistes de Harley, tuners ou tout ce dont vous avez apparemment besoin de beaucoup de tatouages. En outre, la construction apparemment simple d'un tel bloc Sportster séduit - est-ce simplement un simple poussoir double? - De nombreux propriétaires effectuent également des travaux clés drastiques sans avoir jamais eu l’idée de voir l’un des nombreux manuels d’atelier disponibles. Les systèmes d'échappement devaient être aussi ouverts que possible. Et que l'occupation de sprinkler devait être considérée? Les carburateurs devaient avoir le plus grand diamètre possible et ils étaient montés sans rien faire pour les têtes.

De plus, à l'instar des autres Harley, les Ironhead étaient souvent reconstruits, adaptés au goût du propriétaire ou à la mode de cette année. Et cela se faisait souvent de manière incommensurablement loin de tout goût ou de tout savoir-faire.

Assez rare

Il est donc assez rare de trouver une belle Ironhead. Et les prix pour cela ne sont pas au niveau des croassements depuis un moment. Pensez à un euro ou à un 5.000 pour une copie soignée, techniquement bonne, mais pas originale. Notre ami Nutte Visser en a un et est apparu parce que Nutte veut le vendre car il a besoin de plus de temps et d’argent pour son travail, la société Visser Tijhof. . www.visser-tijhof.nl .Cette société travaille dans les forces de l’Internet et des médias sociaux, mais cela doit changer Nutte et Monique. Ils fournissent en stock et sur mesure tous les types de câbles de contrôle que vous pouvez imaginer. Du câble de gaz pour un Solex Flash aux câbles de tachymètre pour les Honda Black Bombers et récemment, il manque quelque chose de flou de plus de cinq mètres de long dans un réservoir Sherman. Et l'offensive publicitaire planifiée nécessite de l'argent et du temps. Et c'est pourquoi Nutte's Ironhead est à la recherche d'une nouvelle maison.

Un bon achat

Au-dessous de la ligne, une Ironhead soignée est une vraie Harley, une très belle moto, un vrai classique et certainement pas un mauvais investissement. Mais préférez ne pas acheter un projet difficile. Vous pourriez facilement devenir un ennemi de Harley. Et la marque ne méritait pas ça.

 

Le très réel Ironhead de Nutte

La Ironhead beaucoup plus originale de Hans (pas à vendre)

Êtes-vous un passionné de classiques et aimez-vous les articles gratuits? Veuillez considérer un abonnement à Auto Motor Klassiek, le magazine imprimé. Cela atterrira sur votre paillasson chaque mois pour une simple contribution annuelle. Rempli de lecture intéressante, en particulier pour les amateurs de classiques. Assez pour vous tenir à l'écart des rues pendant des jours. Et si cela ne suffit pas, vous contribuez également à l'ensemble de la plateforme pour et par les passionnés de classique. De plus, un tel abonnement présente encore plus d'avantages. Jetez un œil au lien ci-dessus pour plus d'informations. D'ailleurs, vous pouvez trouver un aperçu du numéro actuel via ce lien. Ensuite, vous avez déjà quelque chose à lire, car il contient des pages d'articles divers.



2 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. De belles choses, ces Ironheads. Et ils conduisent étonnamment bien aussi. Certainement un modèle sous-estimé. Heureusement, j'en ai aussi un dans mon garage.

  2. Heureux de voir une structure de la mienne d'une manière différente. Mais en réalité, les deux Ironhead sont également originaux.

Donnez une réponse

L'adresse e-mail ne sera pas publiée.

La taille maximale du fichier de téléchargement : 8 Mo. vous pouvez télécharger : image. Les liens vers YouTube, Facebook, Twitter et d'autres services insérés dans le texte du commentaire seront automatiquement intégrés. Déposer des fichiers ici

Volvo P1800S

Volvo P1800S Volvoville

Nouveaux classiques

New Classics: Voitures qui ont 40 ans en 2018. Deuxième partie (finale)