in

Les partis de la coalition, la Chambre des représentants, rejettent les motions pour un régime modifié d'ancien

Il y a plus de deux semaines, des propositions de prolongation du régime transitoire ont été soumises lors de l'examen du mémorandum d'initiative. Aujourd'hui, les partis de la coalition l'ont rejeté à l'unanimité. Image: Erik van Putten

La Chambre des représentants a rejeté les motions relatives à une disposition transitoire adaptée pour les anciens. En octobre 12, Ronald van Vliet et Tony van Dijck ont ​​présenté des motions en vue de l’extension de l’arrangement transitoire. Ils ont indiqué qu’il serait souhaitable que les anciens pilotes sur le diesel et le GPL utilisent également l’arrangement transitoire. Les motions résultaient du traitement des recettes décevantes de la mesure actuelle des anciens.


Le secrétaire d’État, Eric Wiebes, a admis lors de la consultation du document d’initiative initiée par Pieter Omtzigt lors de la consultation sur le document d’initiative que les estimations avaient été faites avec prudence. Il a également indiqué que son propre département n'avait pas fonctionné correctement, en partie à cause d'une charge de travail importante. Ce fait a suscité un optimisme prudent parmi les supporters. Et cela a forcé l'opposition, entre autres choses, à soumettre les motions en faveur de l'extension de la disposition transitoire. Mais le PvdA et le VVD ont tous deux rejeté les requêtes de Van Vliet et de Van Dijck. Par ailleurs, ces propositions ont été soumises par Farshad Bashir du SP et du député de la CDA, Martijn van Helvert. À propos, Eric Wiebes, du ministère des Finances, a déjà répondu en disant "de décourager les motions". Il a également indiqué qu'il avait de sérieux doutes quant à l'ajustement du schéma.

Il y a plus de deux semaines, des propositions de prolongation du régime transitoire ont été soumises lors de l'examen du mémorandum d'initiative. Aujourd'hui, les partis de la coalition l'ont rejeté à l'unanimité. Image: Erik van Putten
Il y a plus de deux semaines, lors du traitement des recettes décevantes des anciens revenus, des motions pour l'extension du régime transitoire ont été présentées. Aujourd'hui, les partis de la coalition l'ont rejeté à l'unanimité. Image: Erik van Putten

La coalition ferme ses rangs
Les partis du gouvernement à la Chambre des représentants se sont également montrés insensibles aux motions. En outre, l'argumentation apportée par le député de la CDA, Pieter Omtzigt lors du 12 September ("nous avons déjà la couverture. Augmentez simplement l'ajout pour les hybrides plug-in au début") n'a pas touché la corde sensible. Dans tous les cas, il est clair que le PvdA et le VVD veulent garder leurs rangs fermés. Une extension du régime transitoire n'est pas souhaitable du point de vue de l'environnement, du moins en ce qui concerne les moteurs diesel.


Temps pour un solde recettes / dépenses
De cette façon, tout restera le même pour le moment. Les principes de proportionnalité ne comptent toujours pas pour les partis de la coalition. Le nombre relativement faible de kilomètres parcourus par les anciens moteurs diesel et les voitures fonctionnant au GPL n'est pas non plus. Le volet des recettes du système à l’ancienne est déjà décevant. Mais il est aussi douteux qu'aucune dépense n'ait jamais été publiée, et encore moins examinée, du côté des dépenses. Donc, le résultat total n'a jamais été discuté. L'amendement van Vliet, beaucoup plus uniforme, n'a pas non plus été pris en compte pour les effets positifs pour toutes les parties. Sans parler des engagements déjà pris à La Haye de la part de 2013 d'introduire un régime transitoire pour les véhicules à essence, au diesel et au GPL.

Bien les fleurs, pas les points
Le prestige est apparemment plus important au sein des partis de la coalition. Et c'est pourquoi la seule conclusion correcte est justifiée. Le fait est que pour l’instant, le secrétaire d’État Wiebes a offert un bouquet de fleurs aux sympathisants de longue date. Mais les points resteront dans leur poche pour le moment. Les rejets des motions disent pourquoi il est douteux qu'Eric Wiebes prenne vraiment au sérieux les chiffres de Car Interest.

 

2 Commentaires

Laissez un commentaire
    • idd! il s’agit uniquement de limiter les dommages causés à leur mauvaise gestion financière, car ils s’emparent de ce qu’ils peuvent et s’en tiennent à eux-mêmes, sinon ils tomberont complètement dans le panier! s’ils admettent qu’ils vont perdre de l’argent ailleurs qu’ils ne l’avaient pas initialement fait ils ont fantasmé ensemble un revenu.

Laisser un commentaire

L'adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués * *

Notez l'essuie-glace!

Avez-vous déjà un? Une housse de voiture?

Un R60 / 6 est également souhaitable