in

En route vers l'avenir: le Yamaha DS6

En route vers l'avenir: le Yamaha DS6.


Les moteurs 250-350 cc étaient autrefois des moteurs moyens et sérieux. Et les moteurs à deux temps étaient complètement l'avenir. Pour Yamaha, cet avenir était très prometteur.

Yamaha a enregistré son succès à deux temps selon une approche bien connue: course le dimanche, vente le lundi avec le Yamaha DS6, entre autres.

Les deux temps 250-350 cc Yamaha destinés aux clients réguliers étaient donc très proches des machines où la marque à diapason allait si souvent sur les circuits.

Le Yamaha DS6 n’était plus un clone copié de DKW ou d’Adler. Les Japonais avaient appris le truc et l'avaient perfectionné. Le moteur a marqué sur les apparences, la fiabilité et - pas sans importance dans le temps que tout le monde a conduit à plein régime - vitesse.

Sur un DS6, vous étiez généralement plus rapide que sur un 650 cc English twin.

Et le temps où vous pouviez trouver de tels classiques japonais empilés sur chaque course de moto?

C'est vraiment fini.

 

L’histoire de la Yamaha DS6 est parue dans le numéro de septembre d’AMK.


Aimez-vous ce que nous écrivons? Cet article - comme tout ce que vous lisez ici - vous a été présenté gratuitement. Nous ne voulons pas et ne voulons pas faire d'articles haut de gamme. Mais nous pouvons utiliser votre aide pour cela. Abonnez-vous donc à Auto Motor Klassiek. Vous recevrez également chaque mois un AMK dans votre boîte aux lettres. Vous pouvez le faire via le lien ci-dessus. Ou faites un don du montant souhaité via notre page de paiement, via ce lien et mentionnez le don dans la description. Aidez-nous à garder les articles quotidiens gratuits.


 

Laisser un commentaire

L'adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués * *

VW TL

Une VW TL avec injection

Modèles classiques de Citroën avec un rôle de premier plan sur le grand écran