in

Les séries I et II de Clénet, Entre art et kitsch

Clénet

Alain Clénet est né à 1944 à Angers, en France. Il a suivi un cours de design à Paris et a émigré à 1974 aux États-Unis, à Santa Barbara. En 1979, il a commencé à fabriquer sa propre voiture de rêve dans le style d'un roadster classique des années 30 ou à peu près, la série Clénet 1. C'était un énorme biplace avec phares libres et garde-boue allongés. Pensez à Olivier B. Bommels, sceptique quant à la vitesse et aux stéroïdes.

La superbe calandre chromée et les tuyaux d'échappement chromés construits à l'extérieur étaient également caractéristiques de cette célébration en polyester renforcé de fibre de verre. Le nez de la voiture faisait plus de deux mètres de long, ce qui contrastait nettement avec le siège du conducteur, situé presque au sommet de l'essieu arrière.

Nous publions ces articles gratuitement et souhaitons bien sûr continuer à le faire. Mais vous comprenez que ce n'est pas gratuit pour nous. Soutenez-vous et appréciez-vous cette initiative? Considérez alors un abonnement à Auto Motor Klassiek. Non seulement vous nous aiderez à maintenir les initiatives gratuites à un prix abordable, mais vous recevrez également un AMK dans le bus en bonus. Et vous ne payez que 3,30 € par chanson au lieu de 4,99 €. Bon pour des heures de lecture chaque mois.

L'exubérance est un atout

Ces voitures étaient aussi exubérantes que Dolly Parton ou Patricia Paay en équipement de combat pendant le carnaval de Rio et personne ne voulait quelque chose d'aussi exubérant à moindre coût. Personne, jusqu'à ce qu'un vendeur amical conseille à Clénet d'augmenter considérablement le prix de vente. Pour environ $ 100.000, il y avait tout à coup des acheteurs à trouver. Pendant ce temps, des montants sont à nouveau payés dans ces parties pour ces géants.

 

Clénet a utilisé la technologie ordinaire

D'un point de vue technique, Alain Clénet a utilisé des composants issus de la production de masse automobile. Le matériel roulant et le moteur de la Série I provenaient d'un Lincoln Continental IV, alors le plus grand et le plus cher coupé américain de série. Le compartiment conducteur, les fenêtres et les portes des premiers Clénets n'étaient que quelques-uns des MG Midgets que Clénet avait rassemblés auprès de différents disjoncteurs.

Le reste du corps a été battu et moulé en aluminium et polyester. Comme sources d'énergie, Clénet a utilisé les V8 Ford Lincoln, d'un volume de 5,8 ou 6,6 litres. Les voitures avaient beaucoup de puissance, beaucoup de couple et une vitesse de pointe de 200 km / h. Et avec le châssis très conventionnel d'un tel Clénet il fallait avoir un très grand cœur pour donner le fouet à la bête.

Alain Clénet considérait la création de sens comme une voiture exceptionnelle. En avril, lors d’une interview avec le magazine Santa Barbara Times, 1980 a déclaré qu’il considérait la voiture comme une récompense pour les personnes qui ont réussi quelque chose dans leur vie.

L'exclusivité est un atout

Il avait précédemment défini le nombre maximal de copies sur 250 Seie 1, un nombre atteint en septembre 1979. Le tout premier prototype est probablement encore en sa possession car la série 249 1 Clénets a été enregistrée dans le monde entier. Les deux Clénet ont emprunté le pare-brise et les portes du cabriolet Beetle de VW. Sympa aussi. La Série II de Clénet a placé la Série 1979 loin de la 1 en tant que modeste voiture de sport et était plutôt un rêve dans le style «Le plastique est fantastique».

Les principaux acheteurs de Clénet étaient Julio Iglesias, le producteur Dan Enright, le producteur Aaron Spelling, l’actrice Farrah Fawcett, l’artiste Rod Stewart, le boxeur Ken Norton, le Sylvester Stallone, l’artiste Wayne Newton, Vince McMahon et le roi Hussein de Jordanie.

Pendant ce temps, la série Clénet 1 a le statut de classique. Des exemplaires peuvent également être trouvés en Europe en Allemagne, en France, en Belgique, aux Pays-Bas et en Autriche.

La copie bleue et blanche, une série II sur les photos, se trouve à Drempt, près de Venema Antiques and Classic Cars

 

3 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Bonjour je suis Wim Hakkers
    J'ai épousé il y a quelques années 9 dans le clenet bleu et blanc
    J'aimerais savoir quel est le prix de la voiture et quel que soit le conducteur de la voiture, je vous prie d'agréer, Monsieur, nos meilleures salutations, Wim Hakkers

Laisser un commentaire

L'adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués * *